Qu’est-ce qu’un stère ?

Un stère, c’est une unité de mesure pour le bois, correspondant à 1 mètre cube.
C’est aussi un suffixe (du grec ancien stereos, solide), que l’on retrouve dans les mots ministère, monastère ou encore phalanstère, autant de lieux où l’on est sensé vivre en harmonie avec ses semblables.

My-Stère, à prononcer à l’anglo-saxonne, c’est un projet pour les hommes et les femmes du XXIe siècle, dans lequel des personnes s’associent sur un projet de vie en commun, selon leurs desiderata et avec leurs règles spécifiques.

Certains privilégieront un mode vie autarcique et sobre, d’autres chercheront au contraire le moyen de vivre au mieux une vie active en ville, d’autres encore réinventeront leur résidence secondaire avec leurs amis. Bref, chacun pourra accoler le suffixe -stère à son utopie.

Un Stère, c’est donc un lieu où l’on habite à temps plein ou une partie de l’année et où l’on partage plein de choses:

D’abord on partage des locaux.  Evidemment, chacun conserve ses pièces de vie privée, mais :

  • les repas sont préparés dans une grande cuisine et servis dans une salle à manger
  • les enfants ont une salle de jeux commune et les plus grands une salle de sport ou de cinéma
  • une chambre d’amis accueille tous les amis de passage
  • les jardins et la buanderies sont partagés

Dans un stère on partage aussi des objets dont on ne se sert que ponctuellement :

  • par exemple une voiture, un scooter, un piano, une planche à voile, un marteau, une perceuse ou une imprimante 3D
  • des vêtements, qui passent d’une famille et d’une génération à l’autre
  • des bouquins, qui sont réunis dans une grande bibliothèque
  • etc.

N’oublions pas les services :

  • Dans un stère, il y a un seul abonnement aux journaux, à EdF, Internet, et même Netflix ou Spotify
  • Surtout, pour se faire aider, on peut contribuer ensemble au salaire d’une cuisinière, d’un gardien, d’un kiné pour les plus vieux ou d’un prof d’auto-école pour la jeunesse,

Mais le plus important, c’est de partager des moments ensemble et d’être entourés non plus de voisins, mais d’amis !