Pourquoi un stère aujourd’hui ?

L’idée de « phalanstère » est tombée dans l’oubli dès la fin du XIXe siècle, mais diverses tendances de fond récentes redonnent une vraie modernité à l’idée de vivre ensemble :

  • L’habitat individuel, modèle dominant, s’est souvent accompagné d’une dégradation du niveau de vie, due à la longueur des trajets vers le travail et aux couts réels induits par un tel habitat (accès au foncier, chauffage, rénovation) qui pèsent sur le pouvoir d’achat ;
  • L’urgence climatique fait prendre à chacun conscience de la nécessité de réduire significativement son empreinte écologique ;
  • L’économie collaborative (Blablacar, AirBnB…) démontre que le plaisir n’est pas dans la possession, mais dans l’usage ;
  • Sur le moyen terme, la faible croissance de nos économies, peinant à offrir de nouveaux emplois, va faire advenir un modèle redistributif (revenu universel), dans lequel de nombreuses personnes disposeront d’un modeste revenu, mais de beaucoup de temps pour des tâches bénévoles.

Notre projet est là : redonner une nouvelle jeunesse au beau projet de vivre ensemble, vivre heureux, grâce aux outils de notre époque. En élaborant un projet inspiré de la plate-forme My-Stère, les participants bénéficieront des bienfaits de l’Association imaginés par Charles Fourier, remis au gout du jour :

  • une qualité de vie bien plus élevée, à budget identique, que dans l’habitat individuel ;
  • un réseau d’amitié intergénérationnel entre les membres, qui apporte de la joie et combat la solitude ;
  • une faible empreinte écologique, grâce à la mutualisation d’une partie de l’habitat et des équipements ;
  • un sentiment de liberté, dans la mesure où la propriété s’efface devant l’usage et où l’on peut entrer et sortir sans contrainte du projet ;
  • des moyens simples d’organiser efficacement et équitablement la vie de groupe, avec des outils open source sur smartphone et ordinateur.